Seguir el blog (Follow.it)

6 de marzo de 2024 1

Lettre ouverte à la France qui résiste

(Castúo de Adaja)

Frères français tous, coreligionnaires de la foi de Notre Seigneur à travers le monde :

J’ai contemplé avec horreur et douleur au plus profond de mes entrailles les nouvelles qui me parviennent de votre patrie. Mon visage est empreint de tristesse tandis que je rédige ces lignes, qui seront à peine un réconfort pour les “enfants de Clodoveo”. Une traînée sanglante recouvre votre Assemblée, aujourd’hui souillée par l’emportement de ceux qui se sont vendus à un agenda de mort et de putréfaction. Les mères de Paris crient, tout comme celles de Ramá l’ont fait. Et quel spectacle se profile à l’horizon déclinant ? Ce que mes yeux rougis contemplent est un sillage de cris étouffés de ceux dont la vie a été arrachée par la démocrate Parque ; des sanglots stridents d’enfants qui ne trouvent pas de protection même dans le sein de ceux qui les ont engendrés.

Enfants de Clodoveo, résistez ! Que les sujets du Maligne et les héritiers de votre République putréfiée, celle qui vous a trahis avec les diaboliques “Colonnes infernales”, n’assombrissent pas votre noble cœur. Sachez-vous héritiers du Rex Cristianissimus et d’une tradition millénaire dans laquelle le Seigneur a illuminé l’émergence d’une patrie à aimer. Les disciples de la Bête veulent vous intimider avec la botte putride du vote empêché. N’avez-vous pas combattu pour votre liberté ? Munissez-vous des armes du Sacré-Cœur couvrant vos poitrines dénudées, en sachant que vous êtes porteurs de la blanche tunique avec laquelle le Seigneur couvre son troupeau.

Des centaines d’années de trahison de la Vérité ne doivent pas se réduire à une simple œuvre humaine ; viendront alors les hordes des ennemis du “Charpentier” cracher sur la nouvelle que vous portez dans vos âmes : qu’il n’y a qu’une seule Victoire proclamée à travers le monde, à ses quatre coins et aux points cardinaux. Mais vous n’êtes pas seuls en cette heure sombre. Tous ensemble, frères de notre patrie mondiale, nous accueillons vos bras tremblants avec douleur mais aussi avec espoir. Du lever au coucher du soleil, un seul cri résonne dans le murmure du vent : le Christ a déjà vaincu ! Et les chaînes du mal brisées, qui sera contre nous ?

Vous êtes-vous découragés lorsque vos prélats vous ont trahis avec l’infâme Constitution civile du clergé ? Avez-vous déposé vos armes usées devant le fusil de l’oppresseur ? Non ! Dans ce cas, relevez la tête ! Que votre visage soit une lueur unanime et une flamme vive offrant au monde le combat de l’esprit et la victoire de Notre-Dame la Vierge. Prenez les chapelets et prenez les rues ; armez-vous de la Vérité et elle se manifestera d’elle-même. Car une seule réalité existe : face à la mort qui se profile à votre porte fragile et à votre vide proche, vous portez sur votre front le message que seul un est le Juge des vivants et des morts.

Enfants de Clodoveo, ne faiblissez pas ! Cette bataille, comme une épine plantée dans le dos de chacun, n’est que le début de la guerre sainte que vous devez livrer avec vos prières et le sourire de savoir que vous êtes les enfants du Très-Haut. Vous conquérrez, car ce conflit violent et sanglant est condamné depuis avant que l’ennemi n’allume la flamme. Portez la Croix ! Chargez vos chapelets ! Que seule une voix s’élève comme un encens admirable aux portes de toutes les administrations, mairies, cliniques, hôpitaux et devant ceux qui vous veulent du mal. Aimez, aimez beaucoup ; aimez vos ennemis, qui sont les miens, pour qu’ils se convertissent grâce aux prières fidèles que vos lèvres déchirées et froides prononcent avec sincérité.

Enfants de Clodoveo, ne faiblissez pas ! Fidèles du monde, armez-vous pour la bataille ! Que notre chœur soit unique, avec les saints et les anges du ciel, clamant d’une seule voix en faveur de la vie, opposés à la mort et avec une certitude unique : Vive le Christ Roi !

(Visited 58 times, 1 visits today)

Un comentario en “Lettre ouverte à la France qui résiste

  1. I. Caballero

    Excelente la carta a los franceses.
    Un detalle insignificante, Clodoveo en francés es “Clovis”
    Infinitas gracias.
    Solo
    DIOS, PATRIA y REY LEGITIMO

    Responder

Deja tu comentario

Ahora Información agradece su participación en la sección de comentarios del presente artículo, ya que así se fomentan el debate y la crítica analítica e intelectual.


No obstante, el equipo de Redacción se reserva el derecho de moderar los comentarios, sometiéndolos a una revisión previa a su autorización.


Aquellos comentarios que lesionen el honor de terceros o incluyan expresiones soeces, malsonantes y ofensivas no serán publicados.


Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

*
*